présentation du débat : L'école autrement

L ecole autrement

L’école de la République est aujourd’hui la cible de nombreuses accusations : rythme scolaire et système de notes inadaptés, baisse de niveau, formations insuffisantes, élèves laissés pour compte.
La pédagogie active propose de remédier à ces problèmes. 
- Les savoirs sont mieux maitrisés et mieux retenus si l’élève est acteur de son apprentissage : l’expérimentation et la collaboration sont des outils privilégiés.
- Pas de système de notation, ni de programme identique pour tous. Chacun doit progresser à son rythme, choisir ce qu’il apprend, quand et comment l’apprendre.

Les découvertes récentes des neurosciences confirment après coup que ces pédagogies sont plus efficaces. Cependant, il n’est pas prouvé que les élèves issus de formations différentes (type Montessori,Freinet, ou Steiner), aient plus de réussites scolaires que les autres. Alors pourquoi ce nouvel engouement envers les écoles alternatives ?

Certains parents souhaitent que l‘école soit avant tout un lieu d’épanouissement p
ersonnel pour l’enfant, par l’apprentissage entre autres de la confiance en soi, de l’autonomie et de la communication. L’enseignement scolaire ne serait donc pas réduit à une instruction de matières telles que le calcul ou le français, dans l’attente de performances. Mais l’école est-elle la meilleure place pour cette «éducation à la vie»?